Informations

Assemblée Générale à Yverdon-les-Bains

15.03.2019 – 48ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE À YVERDON-LES-BAINS

La 48ème Assemblée Générale de l’Association Cantonale Vaudoise d’Athlétisme (A.C.V.A.) s’est déroulée le 15 mars 2019 A l’Hôtel de Ville d’Yverdon-les-Bains. Dans le cadre de la salle du conseil communal, plus de cinquante personnes ont assisté au bilan de la saison 2018 de l’athlétisme vaudois. Le mot de bienvenue nous est adressé par Michel Roulet, co-Président de l’USY Athlétisme et organisateur de cette soirée. Après les salutations d’usage et les recommandations concernant les droits de vote, le Président Ruedi Gloor nous a lu son rapport. Il relève bien entendu l’aspect sportif avec le titre de championne d’Europe du 400 m haies de Lea Sprunger, mais il tire également une petite sonnette d’alarme car sur le plan suisse nous avons récolté moins de médailles que les années précédentes, surtout dans les catégories de relève. Dans ce domaine il faudra certainement faire un effort plus important à l’avenir. L’organisation des compétitions reste un point fort de la part des clubs vaudois et le Lausanne-Sports Athlétisme l’a prouvé lors de la Finale Suisse du Swiss Athletics Sprint à Lausanne-Ouchy : ce fut un tout grand moment ! Au niveau des licences, nous avons enregistré en 2018 un total de 685 licences, ce qui représente une augmentation de 39 unités par rapport à 2017. Le Président poursuit son rapport en décrivant les problèmes principaux de l’Association, révélés par la diminution des subventions cantonales. Il faut savoir que les milliers de coureurs à pied qui participent aux multiples manifestations de course à pied organisées dans le canton ne sont pas pris en compte et ceci nous est fortement préjudiciable. Un autre point délicat concerne l’UBS Kids Cup. Notre canton n’autorise pas cette compétition dans les écoles à cause d’une loi qui interdit la visibilité ou même la citation de sponsors du secteur privé. Lors d’une récente éliminatoire à Yverdon, la conseillère d’Etat Cesla Amarelle s’est pourtant déclarée d’accord de nous recevoir pour discuter de ce problème. Le dernier point concerne les médias. Si l’athlétisme bénéficie d’un très bon écho dans la presse locale et régionale, il faut bien avouer que ce n’est toujours pas le cas au niveau du grand quotidien vaudois 24 Heures. Le rédacteur des sports plaide le manque de place à disposition pour notre sport. Pour terminer, le Président a tenu à remercier très vivement la fondation du Fonds du Sport Vaudois pour son important soutien, la partie des médias qui relate nos exploits, les entraîneurs et fonctionnaires des clubs vaudois pour leur grand engagement au profit de notre sport, les fonctionnaires cantonaux (juges arbitres, starters, chronométreurs) qui assurent le bon déroulement de nos compétitions et enfin les collègues du Comité pour leur engagement et l’excellent travail qu’ils fournissent tout au long de l’année. Suite aux vifs applaudissements, le rapport technique a été présenté par Pierre-André Bettex. Les hauts faits de la saison 2018 sont passés en revue avec un florilège de performances, de records vaudois, de médailles nationales et surtout internationales avec les titres de championnes d’Europe de Lea Sprunger au 400 m. haies à Berlin et de Maude Mathys en course de montagne à Skopje, doublé d’un titre de vice-championne du monde à Canillo. La dixième victoire lors des onze dernières éditions du Match des 6 cantons a également été mise en évidence car il s’agit là d’un réel exploit. A l’issue de cet exposé, volontairement long, le chef technique explique que la cérémonie de récompense des athlètes champions suisses a été à nouveau mise sur pied cette année. Selon lui l’athlétisme vaudois est finalement une grande famille et il est bien normal que les meilleurs athlètes soient mis en avant. Cette année ce fut très réjouissant puisque vingt des vingt-cinq récompensés étaient présents. Place aux chiffres des comptes de l’A.C.V.A. avec le rapport du trésorier Daniel Hilfiker. Les finances sont toujours saines, malgré l’absence d’un grand sponsoring. Un bénéfice a été dégagé, mais facilement explicable par le fait qu’il n’a pas fallu payer la contribution au C.M.C. d’Aigle, puisque celui-ci avait été fermé en 2018 pour cause de travaux. Les vérificateurs des comptes, par l’intermédiaire de Patric Guilbert, ont attesté que les comptes étaient très bien tenus et ils ont donné décharge au Comité pour cet exercice. Retour à la technique avec le rapport du responsable de la formation et de la relève Nicolas Verraires. Il nous présente les activités et le staff d’entraîneurs qui œuvrent au sein des cadres vaudois. Le programme 2019 est ensuite dévoilé avec pas moins de cinq réunions des cadres vaudois, plus une compétition intercantonale pour les U16 et les U14 à Zurich. Enfin Nicolas Verraires nous informe qu’il a réussi à mettre sur pied un cours d’entraîneur dans le canton de Vaud, qui aura lieu en novembre 2020 à Leysin. La partie consacrée aux rapports s’est terminée avec celui de Philippe Dutoit, responsable des juge-arbitres et celui de Pierre-André Badoux, responsable des starters. Le cours de cette Assemblée Générale est mis en veille quelques instants, le temps d’entendre la belle intervention d’Olivier Gloor, membre du Comité Central de Swiss Athletics. Après avoir relevé le fait que l’athlétisme vaudois se porte très bien sportivement parlant, il nous fait part des différents changements adoptés par la Fédération Suisse d’Athlétisme au niveau de l’augmentation des taxes pour les membres et pour les licences. Il explique ensuite comment ces nouveaux fonds vont être distribués. Enfin il nous présente les nouveaux visages de l’athlétisme suisse : Philipp Bandi, chef du sport de performance et Karin Schnüriger, cheffe de la jeunesse et de la formation. Le fil de l’Assemblée Générale a repris son cours avec l’adoption du budget 2019, puis avec l’élection du Comité. A cette occasion, Delphine Balliger, secrétaire sortante, a été fleurie et chaleureusement remerciée par le Président, tout en regrettant son départ. Le poste de secrétaire de l’A.C.V.A. est donc vacant et toute proposition est désormais la bienvenue. Pour conclure, le Comité a décidé de nommer une fois de plus trois nouveaux Membres d’Honneur. Cette attention très spéciale récompense des personnes qui ont toujours œuvré de manière précieuse pour leur club ou pour l’athlétisme vaudois. Ces indispensables chevilles ouvrières ont pour nom cette année Elisabeth Kung (CA Riviera) et Fritz Burgener (Stade Lausanne). La troisième nomination récompense une athlète, Ellen Sprunger (COVA Nyon), ceci pour l’ensemble de sa carrière athlétique, dont les Jeux Olympiques de Londres en 2012 ont été l’un de ses plus grands moments. Un grand bravo à tous les trois pour cette belle consécration.
La soirée s’est terminée dans une ambiance fort conviviale par la traditionnelle agape sponsorisée par la ville d’Yverdon-les-Bains et par l’USY Athlétisme. Nous avons ainsi vécu une belle Assemblée Générale, qui plus est dans un cadre fort agréable. On l’a dit, nos jeunes athlètes ont répondu pré-sent à cette invitation et nous avons apprécié ce moment, certainement tout comme Johann Heinrich Pestalozzi, qui lui est resté plus modestement dans la place voisine, avec d’autres enfants autour de lui sur son piédestal.
Nous vous souhaitons une très bonne saison 2019. Vive l’athlétisme vaudois !

Version imprimable de l’article

Rapport du Président

Rapport technique

Comité 2019

Photos : PAB

À venir : 48ème Assemblée Générale

À VENIR : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’A.C.V.A.

 L’Assemblée Générale 2018 de l’A.C.V.A. aura lieu le vendredi 15.03.2019 à 19:00 à la salle du Conseil Communal / 1er étage de l’Hôtel de Ville / Place Pestalozzi / 1400 Yverdon-les-Bains.

L’ordre du jour habituel (selon les statuts de l’A.C.V.A.) sera appliqué avec notamment l’élection du Comité. L’Assemblée Générale se terminera vers 20:45 par le verre de l’amitié et une agape. Tous les clubs affiliés à l’A.C.V.A. doivent obligatoirement être représentés par au moins un membre.

Convocation

Accès

Procès-verbal de l’Assemblée Générale du 23.03.2018 à Leysin

47ème Assemblée Générale de l’A.C.V.A.

23.03.2018 – 47ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’A.C.V.A. À LEYSIN

La 47ème Assemblée Générale de l’A.C.V.A. s’est déroulée le 23 mars 2018 à Leysin. Nous avons été accueillis dans les magnifiques locaux de la Maison du Sport Vaudois par une sympathique personne à l’accent, non pas des Ormonts, mais du… Québec ! À 19:30, une quarantaine de personnes ont assisté au bilan saison 2017 de l’athlétisme vaudois.
Après les salutations d’usage et les recommandations par rapport aux droits de vote, le Président Ruedi Gloor nous a lu son rapport. Son discours relate les hauts (un peu) et les bas (surtout) de la saison. Dans les points positifs, il y a bien entendu l’aspect sportif qui a été excellent. Les clubs ont été très actifs en ce qui concerne la fréquentation des compétitions cantonales, régionales et nationales, mais aussi du côté des organisations avec la mise sur pied de trois championnats suisses. Dans le domaine de la communication, il se félicite aussi d’une plus grande visibilité. Outre le site Internet Athlevaud.ch, la nouvelle collaboration avec ATHLE.ch/VD est positive et comble partiellement le trou laissé béant par les quotidiens vaudois qui ignorent complètement l’athlétisme cantonal. Deux points négatifs sont ensuite mis à jour : sportivement parlant, le toit défectueux du C.M.C. à Aigle a posé de grands problèmes dans l’organisation des entraînements, des stages des cadres vaudois et surtout l’organisation de deux compétitions en salle qui ont cruellement manqué à nos athlètes. L’autre aspect négatif se situe dans le domaine des finances, où nous avons vécu la plus grande désillusion de cette année. Suite à la nouvelle évaluation des associations sportives vaudoises, l’A.C.V.A. a subi une réduction des subventions cantonales de Fr. 3’500 par année, sur trois ans. Ceci malgré le fait que la totalité de la manne cantonale ait augmenté. Avant cette Assemblée, le Président avait demandé des explications à Monsieur Rupp, le nouveau secrétaire général du Fonds du Sport Vaudois. Il en est ressorti que les nouveaux critères nous sont absolument défavorables et au final il n’y a pas d’autre choix que d’accepter les décisions. L’A.C.V.A. va donc assurément au-devant de gros problèmes ces prochaines années. C’est fort dommage alors que nous sommes arrivés à mettre en place des cadres vaudois pour les jeunes, soit la base d’une pyramide absolument nécessaire pour que l’athlétisme soit solide dans le futur. De plus les critiques fusent de toutes parts en prétendant que ces cadres devraient être gratuits ! Voilà le dilemme, apparemment insoluble sans soutien financier. La fin du rapport de Ruedi Gloor a permis notamment de remercier les entraîneurs et fonctionnaires des clubs vaudois pour leur grand engagement au profit de notre sport et finalement ses collègues du Comité pour l’engagement et l’excellent travail fourni tout au long de l’année. Suite aux vifs applaudissements, le rapport technique a été présenté par Pierre-André Bettex. Il nous a relaté tous les hauts faits de la saison 2017, qui a été dans la continuité de celles que nous avons connues ces dernières années, avec son florilège de performances, de records vaudois, de médailles nationales et même internationales avec notamment celles de Sarah Atcho (Lausanne-Sports) aux championnats d’Europe U23 à Bydgoszcz avec l’argent sur 200 m et le bronze sur 4 x 100 m. Le nombre de médailles obtenues par les athlètes vaudois lors des différents championnats suisses est toujours aussi impressionnant avec un total de 82 podiums (33-23-26), soit le sixième bilan absolu. A l’issue de cet exposé, le chef technique explique que la cérémonie de récompense des athlètes champions suisses qui aurait dû se tenir au C.M.C. à Aigle lors des championnats vaudois en salle à dû être annulée à cause des travaux de réparation du site. Il a été décidé de remettre les prix ce soir même aux différents représentants des clubs.
Le rapport du trésorier Daniel Hilfiker a montré des finances saines, malgré comme toujours l’absence d’un sponsoring. La situation expliquée précédemment montre bien les enjeux qui se profilent et des solutions doivent absolument être trouvées. Les vérificateurs des comptes, par l’intermédiaire de Pascal Mazzieri, ont attesté que les comptes étaient très bien tenus et ils ont donné décharge au Comité pour cet exercice 2017. Retour à la technique avec le rapport du responsable de la formation Nicolas Verraires. Il nous informe sur les activités et présente le staff d’entraîneurs qui œuvrent au sein des cadres vaudois. Le programme 2018 est ensuite dévoilé avec pas moins quatre réunions des cadres vaudois, plus une compétition inter-cantonale pour les U16 et les U14 à Aarau.
La partie consacrée aux rapports est terminée et en guise de dernière ligne droite, le Comité de l’A.C.V.A. a décidé de nommer trois nouveaux Membres d’Honneur. Cette attention très spéciale récompense en général des personnes qui ont toujours œuvré de manière précieuse pour leur club ou pour l’athlétisme vaudois. Ces indispensables chevilles ouvrières sont cette année François Curtet (Stade Lausanne) et Philippe Dutoit (US Yverdon). La troisième nomination récompense une athlète, Anita Protti (Lausanne-Sports), ceci pour l’ensemble de son œuvre athlétique sur la piste. Un grand bravo à tous les trois pour cette belle consécration. L’Assemblée touche à sa fin, mais elle ne peut se conclure sans l’intervention de Florian Koch de Swiss Athletics. Après avoir salué le fait que l’athlétisme vaudois se porte très bien sportivement parlant, il nous briefe – dans un français excellent pour un Zougois – sur l’importante votation à venir lors de l’Assemblée des Délégués qui se tiendra le lendemain à Sion. Il s’agit d’accepter une augmentation des cotisations pour Swiss Athletics. Le débat promet d’être chaud ! Juste après c’est Pierre-Yves Gilliéron, chef de l’athlétisme au sein de l’A.C.V.G., qui nous donne ses salutations et ses bonnes informations. La soirée se termine dans une ambiance fort conviviale par la traditionnelle agape. Nous avons vécu une belle Assemblée Générale, organisée de main de maître par le Président du Team des Alpes Leysin : Pascal Mazzieri. Nous n’avons pas été surpris, car nous savons très bien qu’en matière d’organisation, il y a Leysin et les autres…

Version imprimable de l’article

Rapport du Président

Rapport technique

Comité 2018

Assemblée Générale de l’A.C.V.A.

23.03.2018 – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 DE L’A.C.V.A. 

L’Assemblée Générale 2017 de l’A.C.V.A. aura lieu à la Maison du Sport Vaudois, route du Camping 29, 1854 Leysin. L’ordre du jour habituel (selon les statuts de l’A.C.V.A.) sera appliqué à partir de 19:30, avec notamment l’élection du Comité. L’Assemblée Générale se terminera vers 21:00 par le verre de l’amitié et une agape. Tous les clubs affiliés à l’A.C.V.A. doivent obligatoirement être représentés par au moins un membre.

Convocation

Accès

Procès-verbal de l’Assemblée Générale du 24.03.2017 à Chenaux-sur-Cully

 

Mérite sportif vaudois 2017 à Nyon

07.12.2017 – MÉRITE SPORTIF VAUDOIS 2017  À NYON

La 19ème cérémonie de remise des trophées du Mérite sportif vaudois récompensant les sportifs vaudois les plus méritants de l’année 2017 a eu lieu le jeudi 7 décembre dernier dans la salle du Théâtre de Marens, à Nyon. Suite au vote en ligne du public ainsi qu’à celui des membres de l’A.V.P.S., c’est le chef du Département de l’économie, de l’innovation et du sport Philippe Leuba qui a remis les prix, notamment celui de l’espoir vaudois décerné à l’athlète Jarod Biya (Team des Alpes Leysin/U18). Il s’agit là d’une belle consécration pour le jeune athlète leysenoud. Auteur d’un exploit retentissant avec la réalisation le 10 juin dernier à Genève lors du Swiss Meeting AtletiCAGenève d’un fantastique saut en longueur mesuré à 7,77 m, Jarod Biya avait affolé toutes les statistiques en pulvérisant le record suisse U18 de vingt-sept centimètres et le record suisse U20 de sept centimètres, ainsi que le record vaudois absolu avec vingt-trois centimètres de mieux que les 7,54 m que Pierre Scheidegger (Stade Lausanne) avait établi le 26 août 1962 à Thonon ! La saison 2018 verra Jarod Biya concourir désormais dans la catégorie des juniors. Outre une confirmation de sa formidable progression, Jarod aura pour principal objectif les championnats du monde U20 qui se dérouleront du 19 au 24 juillet 2018 à Tampere en Finlande. Ah oui, encore un détail : sur les sautoirs, il faudra désormais repérer Jarod Biya avec l’équipement de son nouveau club, le CA Genève.

PALMARÈS 2017

Sportif : Gaël Suter (Cyclisme)
Sportive : Rachel Moret (Tennis de table)
Espoir : Jarod Biya (Athlétisme)
Club : Badminton Club Yverdon
Equipe : Nyon Rugby LNA
Dirigeante : Linda Vialatte (FC Yverdon Féminin)

Lien vers l’article du journal 24 Heures du 08.12.2017

Lien vers l’article du Swiss Meeting AtletiCAGenève du 10.06.2017

Version imprimable de l’article

Photo : 24 Heures

 

Conférence : Nutrition et électrostimulation

24.05.2017 – CONFÉRENCE : NUTRITION ET L’ÉCTROSTIMULATION

La conférence « Electrostimulation et nutrition » s’est déroulée le mercredi 24 mai 2017 à la Maison du Sport International à Lausanne. Lors de cette conférence, Olivier Bourquin (entraîneur d’Elite Swiss Olympic) et Donato Stefanelli (Compex) ont exposé l’importance de la nutrition et de l’électrostimulation dans le sport de plus en plus exigeant dans la performance. Voici un résumé de cette conférence.

ACVA20170524

1. Blessure nutrition et électrostimulation

L’électrostimulation peut s’utiliser sur des tendinopathies aigues, avec le programme tens afin de couper le retour du signal de la douleur (sans guérir). On peut également traiter des tendinopathie chronique grâce à l’électrostimulation.
Au niveau de l’alimentation, on peut éviter les blessures en améliorant son microbiote (renforcement de l’intestin par des pré et probiotiques, qui sont des bonnes bactéries). Les prébiotiques se trouve dans les légumes (Asperges, topinambour, orge, ail, oignon, banane mûre, racine de chicorée). Les probiotiques se trouvent dans les produits fermentés (choucroute, câpre, cornichon, olive, anchois, sardine, kéfir, fromage fermenté, levure de bière, cacao, pain au levain).
On peut également prendre des pré/probiotique à jeun sous forme de cure. Pour refaire un microbiote, il faut compter environ 2 ans. On peut souvent guérir les allergies en réparant son microbiote. Avant une compétition ou un voyage, il faut alors renforcer son système immunitaire en agissant sur son microbiote.
Durant l’effort, il vaut mieux éviter de manger des fibres. En effet, l’intestin n’est plus vascularisé (le sang va dans le cerveau et dans les muscles). A l’arrêt de l’effort, le sang repasse dans l’intestin avec tous les déchets produits durant l’effort (radicaux libre, acide lactique) ce qui endommage la muqueuse intestinale et engendre de l’inflammation (de l’intestin et donc de tous le corps (tendinite). La glutamine est un produit très important pour limiter cette inflammation. Pour ceci, limiter l’alcool, la caféine, les thés, les boissons énergisante, les légumes crus et les anti-inflammatoire.
Les radicaux libres accélèrent le vieillissement et l’inflammation. Le sport accentue leur production, ce qui attaque la membrane des cellules. Pour contrer ceci, il faut limiter l’oxydation et l’inflammation avec les antioxydants (vitamine C-E-A, le zinc, le sélénium, le manganèse qu’on retrouve dans les fruits et légumes) et les omégas 3 (colza, noix, chanvre, lin, chair des poissons gras tels que harengs, thon, anchois, saumon, maquereau, flétan, sardine). Les omégas 3 ont un impact bluffant sur le cœur pour régler notamment les arythmies. Ils permettent de prévenir la rigidification de la membrane des globules rouges et d’améliorer la fluidité sanguine, ils favorisent l’effet de capillarisation (signes tels que doigts gelé, fourmillements).
Les bilans sanguins complets permettent de voir si un athlète est dans un processus inflammatoire ou non. La spiruline est le seul aliment qui permet de régler ce déséquilibre acido-basique (prendre le soir après l’effort pour cicatriser et stimule la mélatonine pour dormir).

2. Capillarisation nutrition et électrostimulation

Ce programme en électrostimulation a pour but d’oxygéner et d’augmenter le débit sanguin dans les muscles (fréquence 8Hertz). Cela permet de nettoyer les dernières fatigues de l’entrainement et de remplacer un entrainement de récupération active.
80% des gens manquent de magnésium (pas de chlorure de magnésium qui est diurétique). Le magnésium dilate les vaisseaux sanguins et diminue la pression artérielle. Il est mieux assimilé lorsqu’il est associé à la vitamine B. On en trouve dans les légumineuses, graines, légumes à feuilles vert foncé, levure de bière, chocolat noires, feuilles d’épinard. Le fer est aussi indispensable au transport de l’oxygène dans le sang Une carence en fer va diminuer une bonne oxygénation musculaire et cérébrale. Ce qui empêche l’assimilation du fer, sont les produits laitiers, caféine et théine, épinard, betterave, rhubarbe). Au contraire, la vitamine C favorise la fixation du fer (dans les choux, choucroute, pamplemousse, kiwi, persil, jus de citron). La chute de la ferritine est liée à la charge d’entrainement du à l’augmentation des pertes par hémolyse mécanique des globules rouges. Les hémorragies digestives et hématurie ainsi que la mauvaise alimentation. Il se trouve dans lentille, cheval, abats, foie, boudin, fruits de mer, le soir). Pour les perfusions, il faut compter 20 jours pour avoir un effet, ce n’est souvent pas apprécié par le médecin car cela charge le foie.

3. Entraînement électrostimulation et nutrition

Objectif de renforcement musculaire par électrostimulation avec le programme résistance. Le but est de coupler l’électrostimulation à un geste sportif.
La dopamine est une hormone qui génère le courant électrique qui permet les mouvements volontaires, la motivation, la prise de décision et le système de récompense. Elle intervient également de la sécrétion de l’hormone de croissance et le fonctionnement du système immunitaire. Les aliments précurseurs en dopamine sont des acides aminés (dindes, poulet, porc, œuf, flocon d’avoine, haricot mungo, ricotta, riz brun, cottage cheese). Avant un entrainement ou lorsqu’on est fatigué, la dopamine est hyper intéressante car elle nous booste. Sur des trails, un stick de tyrosine (précurseur de dopamine). Avec des bonnes boissons d’effort, on devrait avoir des hydroysat de protéine (protéine pré digérée pour entrer plus vite dans le sang).

4. Récupération électrostimulation et nutrition

25 gr. de créatine par jour ne peut être assimilée mais 7 gr. oui cela serait intéressant. Après l’entrainement, il vaut mieux manger un mélange de glucides et de protéines ainsi que des antioxydants. Couplée à un geste sportif, l’électrostimulation peut même s’avérer être un allié intéressant pour le renforcement musculaire. Au niveau de l’alimentation, on peut éviter certaines blessures en améliorant son microbiote (renforcement de l’intestin par des pré et des probiotiques, qui sont des bonnes bactéries). En effet, la pratique intensive d’activité physique, ainsi que nos modes de vie actuels accélèrent le vieillissement et l’état d’inflammation du corps. Pour contre ceci, une alimentation riche en oméga 3 et en anti-oxydants est capitale (huile de colza, poissons gras, légumes et fruits variés).

Résumé

L’électrostimulation et la nutrition jouent un rôle important sur plusieurs paramètres de la performance sportive, notamment sur les blessures et sur la récupération. L’électrostimulation peut s’avérer intéressante pour atténuer les douleurs et améliorer la capillarisation musculaire. Couplée à un geste sportif, l’électrostimulation peut même s’avérer être un allié intéressant pour le renforcement musculaire.
Au niveau de l’alimentation, on peut éviter certaines blessures en améliorant son microbiote (renforcement de l’intestin par des pré et des probiotiques, qui sont des bonnes bactéries). En effet, la pratique intensive d’activité physique, ainsi que nos modes de vie actuels accélèrent le vieillissement et l’état d’inflammation du corps. Pour contre ceci, une alimentation riche en oméga 3 et en antioxydants est capitale (huile de colza, poissons gras, légumes et fruits variés).

Delphine Balliger / A.C.V.A.

Version imprimable de l’article

45ème Assemblée des Délégués à Berne

08.04.2017 – 45ÈME ASSEMBLÉE DES DÉLÉGUÉS À BERNE

Lors de la 45ème Assemblée Générale des Délégués de Swiss Athletics qui s’est tenue le samedi 8 avril 2017 sur la colline du Gurten de Berne, quatre personnalités Vaudoises ont été particulièrement en vue. Parmi les sept Swiss Starters qui ont mis un terme à leur carrière à l’issue de la saison 2016, Marisa Lavanchy (LC Zürich / VD) et Joëlle Golay (Lausanne-Sports) ont été célébrées. Le chef du sport de performance Peter Haas a remercié les deux sprinteuses pour leur grand engagement envers l’équipe nationale. Les deux athlètes sont finalement restées pratiquement dos à dos au niveau de leurs records personnels : Marisa a réussi 11″47 sur 100 m. en 2014, 23″39 sur 200 m. en 2015 et 38″49 sur 300 m. en 2013, tandis que Joëlle a réalisé 11″42 sur 100 m. en 2014, 23″39 en 2015 et 38″11 sur 300 m. en 2015. Nommé le 16 septembre dernier à la tête de l’Armée Suisse, Philippe Rebord a dû quitter à la fin de l’année passée son poste au Comité Central de Swiss Athletics. En remerciements pour sa longue période d’activités au service de l’athlétisme national, il a été nommé Membre d’Honneur de Swiss Athletics. Athlète durant les années ’70 – au Stade Lausanne d’abord, puis au Lausanne-Sports – le sprinter Philippe Rebord a établi ses records personnels en 1979 avec 23″58 sur 200 m. et en 1981 avec 11″88 sur 100 m. Parallèlement, ses qualités de dirigeant sont apparues à cette période puisqu’il a été au sein du LS vice-président en 1978, puis président technique de 1979 à 1981. Pour lui succéder au Comité Central, Swiss Athletics a élu Olivier Gloor. L’ancien athlète du CA Broyard (1’53″23 au 800 m. en 2000 / 3’53″57 au 1500 m. en 2002 / 9’02″05 au 3000 m. steeple en 2003) est aujourd’hui âgé de 37 ans. Secrétaire général du meeting Diamond League Athletissima, il est donc bien connu des milieux athlétiques et il pourra certainement activer son grand réseau pour le bien de notre sport. Bravo à tous pour ces belles consécrations.

ACVA20170408AD

Version imprimable de l’article

46ème Assemblée Générale de l’A.C.V.A.

24.03.2017 – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’A.C.V.A. À CHENAUX-SUR-CULLY

Le 24 mars 2017 à Chenaux-sur-Cully, nous avons vécu la 46ème Assemblée Générale de l’A.C.V.A. Dans la salle du caveau St Amour, implantée au cœur d’un site inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, l’athlétisme vaudois 2016 a été célébré dans une ambiance fort sereine. En effet l’audience, forte d’une cinquantaine de personnes, a pu constater que la saison 2016 a été d’une excellente cuvée.
Après les salutations d’usage et les recommandations par rapport aux droits de vote, le Président Ruedi Gloor nous a lu son rapport. Dans son discours de l’an dernier, il avait présenté les objectifs pour l’année écoulée qui étaient de renforcer la collaboration avec les clubs dans le domaine de la formation, de trouver les moyens financiers pour former des cadres cantonaux et de mieux communiquer avec nos membres et amis à l’aide d’un site Internet vivant et attractif. Ruedi nous explique que ces trois buts ont été atteints. Ensuite, l’accent est mis sur le potentiel des futures licences au sein des clubs vaudois. La tendance doit aller en grandissant, c’est certain. Dans les projets de jeunesse nous ne brillons pas non plus avec les chiffres de participation et il serait judicieux d’encourager les enfants de 15 ans et plus jeunes de participer à ces compétitions. Comme on le verra plus tard avec le trésorier, les finances se tiennent en équilibre malgré l’absence d’un sponsoring. En fin de rapport, Ruedi Gloor a remercié la Fondation Fonds du Sport Vaudois pour son soutien important, les fonctionnaires cantonaux, les entraîneurs et dirigeants des clubs vaudois et finalement ses collègues du Comité pour l’engagement et l’excellent travail fourni tout au long de l’année. Suite aux vifs applaudissements, le rapport technique a été présenté par Pierre-André Bettex. Il nous a relaté tous les hauts faits d’une saison 2016 qui a été dans la continuité de celles que nous avons connues ces dernières années, avec son florilège de belles performances, de records vaudois, de médailles nationales et même internationales avec la médaille de bronze de Lea Sprunger au 400 m. haies des championnats d’Europe à Amsterdam. Le nombre de médailles obtenues par les athlètes vaudois lors des différents championnats suisses est toujours aussi impressionnant avec un total de 85 podiums (34-27-24), soit le troisième bilan absolu après les 95 médailles de la saison 2011 et les 93 médailles de l’an dernier. A l’issue de cet exposé truffé de photos d’athlètes, le chef technique a ensuite dû expliquer une nouvelle procédure par rapport à la traditionnelle récompense des athlètes. Ceux-ci brillent souvent par leur absence et l’an dernier à Epalinges nous avions touché le fond puisqu’ils n’étaient que quatre présents (Lea Sprunger, Elodie Jakob, Jarod Biya et Claudio Lazazzera) sur vingt-sept convoqués. Désormais les champions suisses « Vert & Blanc » seront célébrés lors des championnats vaudois en salle à Aigle.
Le rapport du trésorier Daniel Hilfiker a montré que les finances de l’A.C.V.A. sont saines puisqu’elles se tiennent équilibre, malgré l’absence d’un sponsoring. Les comptes sont clairs, nets et précis, ce qui permet à chacun de bien comprendre les enjeux financiers d’une saison d’athlétisme au niveau cantonal. La plus grosse dépense (la cotisation de Fr. 8’200.- au CNP Lausanne-Aigle) est vraiment très pesante pour notre Association. Nous sommes ainsi très reconnaissants de l’aide donnée par le Fonds du Sport Vaudois car sans cette manne, l’A.C.V.A. ne pourrait tout simplement pas fonctionner ! Les vérificateurs des comptes Michel Roulet et Pascal Mazzieri ont attesté que les comptes étaient très bien tenus et ils ont donné décharge au Comité pour cet exercice 2016. Retour à la technique avec le rapport du responsable de la formation Nicolas Verraires. Il nous informe sur les activités et le staff d’entraîneurs qui œuvrent au sein des cadres vaudois. La formation n’est plus négligée désormais avec un cours de base à Leysin et un cours de perfectionnement à Morges. Le programme 2017 est ensuite présenté avec quatre réunions des cadres vaudois, avec en plus une compétition inter-cantonale pour les U16 à Rothenburg. Trois cours seront organisés à Yverdon-les-Bains (Workshop lancer du marteau et cours de perfectionnement) et à Lausanne (Conférence nutrition et électrostimulation).
La grosse partie consacrée aux rapports est enfin terminée et en guise de dernière ligne droite, le Comité de l’A.C.V.A. a décidé de nommer des nouveaux Membres d’Honneur. Cette attention très spéciale a récompensé trois personnes qui ont toujours œuvré de manière précieuse pour leur club tout au long de leur carrière d’entraîneur ou de dirigeant. Ces indispensables chevilles ouvrières sont Claudine Dutoit (Stade Lausanne), Michel Roulet (USY Athlétisme) et Pierre-Alain Forestier (CA Riviera). Un grand bravo à tous les trois pour cette belle consécration.

ACVA20170324AG
En fin d’Assemblée, nous avons eu droit à trois interventions fort sympathiques : Peter Bohnenblust, Directeur de Swiss Athletics, (qui avait fini par trouver cette salle « bien cachée ») a salué le fait que l’athlétisme vaudois se porte très bien sportivement parlant. Il nous a ensuite demandé de faire des efforts dans les projets jeunesse et aussi suggéré que les clubs vaudois puissent commander une licence Swiss Athletics pour chacun de ses athlètes. Pierre-Yves Gilliéron, chef de l’athlétisme au sein de l’A.C.V.G., a donné des informations réjouissantes quant à l’évolution technique dans son Association. Il souffle également qu’il existe l’ambition d’organiser la Fête Fédérale 2026 dans le canton. Enfin Michel Roulet – encore lui – a partagé ses bonnes expériences vécues lors des championnats d’Europe en 2014 à Zurich et surtout en 2016 à Amsterdam. Il conclut en exhortant les supporters romands à se déplacer en masse pour l’édition 2018 à Berlin. La soirée s’est terminée dans une ambiance fort conviviale par la traditionnelle agape et ses bons vins de Lavaux. Bon, sacrilège, certains ont osé boire du Coca…

Version imprimable de l’article

Rapport du Président

Rapport technique

Rapport de la formation et de la relève

Evolution de la licence kids+athletics

Comité 2017