Author Archive

Championnats suisses en salle à St-Gall

15-16.02.2020 – CHAMPIONNATS SUISSES EN SALLE À SAINT-GALL

À part Sarah Atcho, qui se remet de son opération au ménisque, on a pu voir à l’œuvre les meilleurs athlètes vaudois à l’Athletik Zentrum de Saint-Gall lors de la 39e édition des championnats suisses en salle. Un week-end de compétition qui leur a été en général favorable, puisqu’on dénombre sept podiums (1-1-5). L’unique titre a logiquement été décroché par Loïc Gasch (US Yverdon). En mode basketball au début de son concours avec 2,10 m au premier essai et 2,15 m au deuxième, le recordman romand a ensuite troqué son bermuda pour son short noir traditionnel. Il fallait bien ça pour passer aisément 2,21 m. À la barre suivante, placée à 2,25 m, on a senti qu’il n’avait pas la course d’élan aussi aérienne qu’à Clarhorz ou à Hirson. Et dans cette discipline, quand les jambes ne sont pas au top, cela devient plus délicat pour défier l’apesanteur. Son collègue d’entraînement Vivien Streit (US Yverdon) a réussi à maîtriser de fort belle manière 2,10 m, ce qui lui permet de terminer au troisième rang de ce concours. Dommage que son premier essai à 2,01 m n’ait pas passé d’entrée. Il a dû traîner cet échec tout au long de son périple et c’est ce petit couac qui le prive de la médaille d’argent.
Lea Sprunger (COVA Nyon) aurait pu s’assurer un nouveau titre suisse en courant sur 200 m ou sur 400 m; mais elle a choisi la difficulté en affrontant les sprinteuses sur 60 m. En-dedans en séries (7″50) et en demi-finales (7″40), la Nyonnaise a lâché toute sa puissance lors d’une finale dominée par Ajla Del Ponte en 7″20. Créditée de 7″31 pour un deuxième brillant deuxième rang, Lea a amélioré son meilleur chrono d’un centième, ce qui lui a permis d’égaler le record romand de Sarah Atcho, l’une des deux grandes absentes avec Mujinga Kambundji. Placée à la droite de Sprunger lors de cette finale, Melissa Gutschmidt (Lausanne-Sports/U20) s’est classée sixième en 7″54. La jeune sprinteuse, de retour après une saison estivale 2019 entièrement blanche avait pu prendre la mesure de Samantha Dagry (Lausanne-Sports) lors des séries. En proie à un manque de vitesse pure évident cet hiver, Samantha n’a pas réussi à se qualifier pour la finale avec ses 7″61. Dimanche sur 200 m, elle y est en revanche parvenu; mais elle n’a pas pu échapper à la quatrième place en 24″87. Toujours en sprint, on attendait Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) sur 60 m. De retour d’Afrique du Sud, le Lausannois n’a pas encore sa foulée des grands jours. Cinquième de la finale en 6″83, on avait imaginé mieux pour lui. Il faut dire que le niveau de cette course a été d’un très bon niveau et qu’il aurait dû battre son record pour espérer monter sur le podium. Ce sera chose faite dimanche sur 200 m avec une médaille de bronze en 22″20, obtenue aux dépends du Zurichois Simon Graf (qui avait couru sous protêt suite à un faux-départ, mais qui a finalement été disqualifié par les juges-arbitres). Les coureurs de demi-fond ont remporté deux médailles sur 800 m. Grâce à son bon sens tactique, Guillaume Laurent (ATHLE.ch) a pu se sortir d’une course qui est partie très lentement, qui s’est soudainement accélérée à mi-course, puis qui a trouvé un moment de folie à 300 m du but. Sans s’affoler, Guillaume a laissé passer l’orage et il a pu revenir dans les derniers 100 mètres pour décrocher une jolie médaille de bronze en 1’59″98. Avant lui, Lore Hoffmann (ATHLE.ch) était aux prises avec Selina Büchel et Delia Sclabas, ses camarades de bonne fortune la semaine dernière à Metz. Comme en Lorraine, Lore s’est bien accrochée aux basques de ses deux adversaires, mais elle n’a pas pu les précéder sur la ligne d’arrivée. Elle aussi se pare de la médaille de bronze, en 2’07″82. La septième et dernière médaille vaudoise a été l’œuvre de Marithé Engondo (Lausanne-Sports/U20) au saut en hauteur. Son second concours de la saison a débouché sur une troisième place avec 1,77 m, derrière Salomé Lang qui a battu le record suisse indoor avec 1,94 m et Nadine Odermatt – son adversaire récurrente de ces dernières saisons – qui a franchi 1,80 m. Parmi les autres résultats vaudois du week-end, on peut encore relever la belle cinquième place de Frédéric Matthys (CA Riviera/U23) au saut à la perche avec 4,70 m réussis au premier essai. En revanche on ne peut pas trop expliquer la contre-performance d’Alain-Hervé Mfomkpa (Lausanne-Sports) sur 400 m et ses 50″22 pour le moins décalés.

RÉSULTATS

Or
Loïc Gasch (US Yverdon) 2,21 m en hauteur

Argent
Lea Sprunger (COVA Nyon) 7″31 sur 60 m (Record vaudois égalé)

Bronze
Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) 22″20 sur 200 m
Guillaume Laurent (ATHLE.ch) 1’59″98 sur 800 m
Vivien Streit (US Yverdon) 2,10 m en hauteur
Lore Hoffmann (ATHLE.ch) 2’07″82 sur 800 m
Marithé Engondo (Lausanne-Sports/U20) 1,77 m en hauteur

Autres performances
5. Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) 6″83 sur 60 m
5. Frédéric Matthys (CA Riviera/U23) 4,70 m à la perche
9. Pierre Fournier (Stade Lausanne/M35) 4’07″88 sur 1500 m
11. Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) 12,42 m au triple
Joël Ngimbi Mabiala (Lausanne-Sports/U23) 7″01 sur 60 m
Valentin Luc (CA Riviera/U23) 7″11 sur 60 m et 22″96 sur 200 m
Gaëtan Carusone (FSG La Sarraz) 7″12 sur 60 m et 22″76 sur 200 m
Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) 7″20 sur 60 m
Alan Pichonnaz (Lausanne-Sports/U20) 7″31 sur 60 m et 22″61 sur 200 m
Alain-Hervé Mfomkpa (Lausanne-Sports) 50″22 sur 400 m
Timo Roth (US Yverdon) 1’57″96 sur 800 m
Xavier Kolly (ATHLE.ch/U18) 1’59″08 sur 800 m

4. Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 24″87 sur 200 m
6. Melissa Gutschmidt (Lausanne-Sports/U20) 7″54 sur 60 m
8. Salma Dénervaud (Stade Lausanne)/U20) 4’58″48 sur 1500 m
15. Aurore Ortlieb (US Yverdon/U18) 1,60 m en hauteur
19. Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) 5,38 m en longueur
Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 7″61 sur 60 m
Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) 2’18″38 sur 800 m
Alexia Perez Calvillo (Lausanne-Sports/U23) 2’23″80 sur 800 m

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

L’athlétisme vaudois sur Facebook

L’athlétisme vaudois sur Instagram

Photo : UBS Athletics Fan Hub

Meeting en salle à Metz

09.02.2020 – MEETING METZ MOSELLE ATHLÉLOR EN SALLE À METZ

C’était dans l’air : un record romand féminin en salle d’une autre génération est tombé lors du meeting Metz Moselle Athlélor. Sur ses terres d’origine, la demi-fondeuse Lore Hoffmann (ATHLE.ch) s’est payé à Metz le scalp d’Anita Protti et ses 2’03″20 sur 800 m réalisés il y a 31 ans à Stuttgart. La Lausannoise était à ce moment-là en préparation en vue du 400 m des Championnats d’Europe en salle 1989 à La Haye, où elle finira par décrocher la médaille de bronze en 52″57. Pour arriver à ses fins, Lore a pu bénéficier d’une course de haut niveau avec la participation des Ougandaises Halimah Nakaayi – la championne du monde du 800 m à Doha – et Winnie Nanyondo, la Britannique Adelle Tracey, ainsi que Selina Büchel et Delia Sclabas. Le plateau est donc somptueux, avec dix athlètes au départ. Fidèle à sa tactique, Lore ne prend pas trop de risques en début de course, en se plaçant en huitième position. Une petite accélération au passage du 400 m (57″7) la fait sans autre remonter en septième puis en sixième position. Avec le retrait du lièvre, elle se retrouve cinquième et tout à fait dans le coup. C’est Büchel qui mène la danse à l’entame du dernier tour et c’est à ce moment-là également que la jeune Sclabas sort de sa réserve, suivie de près par Hoffmann, qui passe au 600 m en 1’30″7 (soit bien plus vite qu’il y a deux semaines à Macolin sur cette même distance). Alors que la championne olympique craque face aux Suissesses, c’est l’autre Ougandaise, Winnie Nanyondo, qui passe au début de la ligne droite finale et qui s’impose dans ce 800 m en 2’01″70. Derrière, le sprint final a été réglé de façon admirable par Delia Sclabas, qui pulvérise de trois secondes son record en salle en 2’01″93. La Britannique Adelle Tracey prend la troisième place en 2’02″03 et laisse les deux autres Suissesses en découdre pour les places d’honneur. Finalement Selina Büchel réussit 2’02″44 et Lore Hoffmann suit juste derrière en 2’02″68. Ce 800 m de feu a donc permis à Lore de s’attribuer le record romand indoor. Quelque chose nous dit qu’il ne s’agit-là que d’un pallier. A suivre…

RÉSULTATS

Lore Hoffmann (ATHLE.ch) 2’02″68 sur 800 m (Record romand en salle)

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : ATHLE.ch

Meeting en salle à Torun

08.02.2020 – WORLD ATHLETICS INDOOR TOUR À TORUN

Lea Sprunger (COVA Nyon) détient le record suisse en salle avec 51″28 et c’est précisément dans cette salle Arena à Torun qu’elle avait réussi, le 15 février 2018, à battre les 51″41 d’Anita Protti qui avaient longtemps fait office de référence suprême et qui avaient débouché sur une médaille de bronze aux Championnats du monde en salle 1991 à Séville. Pour ce nouveau 400 m du meeting Orlen Copernicus Cup, on avait espéré voir les meilleures du moment enfin s’affronter dans une même série. Nous avons été exaucés puisque on retrouve au couloir 3 Malgorzata Holub-Kowalik, au 4 Lea Sprunger, au 5 Justyna Swiety-Ersetic et au 6 Lisanne De Witte. Le casting est parfait, même si on aurait préféré voir encore Iga Baumgart-Witan se mêler à la lutte. Cette dernière va gagner la seconde course avec son meilleur chrono de la saison en 52″39. Ce qui nous intéresse vraiment, c’est de voir comment Lea va gérer son premier tour. Si à Karlsruhe elle avait bénéficié du respect de ses adversaires au passage du 200 m, rien ne sera pareil ici à Torun. La réponse tombe de manière plutôt positive pour la championne d’Europe en salle, qui prend les devants dans le deuxième virage. Cette belle initiative lui permet de passer au 200 m en 24″34 (contre 24″70 à Karlsruhe) et le rythme ne faiblit pas dans la ligne opposée. Derrière, Swiety-Ersetic semble à l’aise et De Witte suit aussi la manœuvre. A la fin du dernier virage, la Polonaise se porte à la hauteur de la Suissesse et passe pour s’imposer en 51″37, record national battu de 41 centièmes. Lea doit s’atteler à contenir le retour de la Néerlandaise, mais elle échoue sur le fil : 51″90 pour De Witte contre 51″93 pour Sprunger. Le spectacle a été de grande qualité et les chronos se sont automatiquement emballés, ce qui est parfait. Bien que la performance ait été au rendez-vous pour la Vaudoise, elle a cependant perdu du terrain au classement général du 400 m du World Athletics Indoor Tour. Lisanne De Witte est toujours en tête avec maintenant 22 points et elle précède Lea Sprunger et Justyna Swiety-Ersetic avec 17 points. Ayomide Folorunso et Gabrielle Thomas en restent quant à elles à leur 10 points obtenus lors des premières manches. La prochaine sortie de Lea Sprunger aura lieu le samedi 15 février à l’occasion des championnats suisses en salle à Saint-Gall, mais pas sur 400 m puisque c’est bien le 60 m qui a été mis à son programme.

RÉSULTATS

Lea Sprunger (COVA Nyon) 51″93 sur 400 m

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : TVP

Q-Meeting jeunesse en salle à Macolin

08.02.2020 – Q-MEETING JEUNESSE EN SALLE À MACOLIN

Le petit dernier des meetings en salle à Macolin s’appelle « Q-Meeting Nachwuchs ». Il a pour but de donner une ultime chance aux athlètes U20 à U16 d’obtenir leur qualification pour les championnats suisses jeunesse en salle qui se disputeront les 22 et 23 février prochains dans cette même salle de la Fin du Monde. Parmi la quinzaine de Vaudois à avoir fait le déplacement, on peut relever les résultats de cinq d’entre-eux. Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) est de plus en plus véloce avec 7″16 sur 60 m et 23″31 sur 200 m, ce qui se traduit favorablement également au saut en longueur avec 6,35 m. Louis Quiblier (Lausanne-Sports/U20) a réussi 7″18 lors des séries du 60 m, avant de laisser couler sa finale. Chez les féminines, Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) a couru le 60 m en 7″76, puis elle a amélioré de 35 centièmes son record personnel du 200 m en 25″49. Sur le tour de piste, sa camarade d’entraînement Léonie Pointet (CA Riviera/U20) a fait encore plus fort en réalisant le meilleur chrono du jour avec un très joli record personnel placé pour la première fois sous les 25 secondes avec 24″98. Dans les disciplines techniques, Jamie Arthurs (CA Riviera/U16) a battu d’un centimètre son record du saut en hauteur en salle avec 1,56 m.
Quelques disciplines pour l’élite se sont disputées dans le cadre de ce meeting jeunesse. De retour de son camp d’entraînement en Afrique du Sud, Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) s’est aligné sur 60 m. Fort de son bon chrono de 15″99 réussi sur 150 m le mardi précédant lors d’une compétition test à Potchefstroom, Sylvain avait sans aucun doute à Macolin le poids du très long voyage de retour dans ses jambes. Il a couru en 6″90 lors des séries et en 6″87 lors de la finale. Un peu de repos lui permettra de déployer toute sa vitesse dans une semaine aux championnats suisses indoor à Saint-Gall. Valentin Luc (CA Riviera/U23) a été quant à lui crédité de 7″15.

RÉSULTATS

Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) 6″90 6″87 sur 60 m
Valentin Luc (CA Riviera/U23) 7″15 sur 60 m
Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) 7″16 sur 60 m, 23″31 sur 200 m et 6,35 m en longueur
Louis Quiblier (Lausanne-Sports/U20) 7″18 sur 60 m
Noé Tellenbach (COVA Nyon/U20) 6,17 m en longueur

Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) 7″76 sur 60 m et 25″49 sur 200 m
Léonie Pointet (CA Riviera/U20) 7″84 sur 60 m et 24″98 sur 200 m
Chloé Schwab (CA Riviera/U16) 3’14″89 sur 1000 m
Jamie Arthurs (CA Riviera/U16) 1,56 m en hauteur et 10,43 m au poids

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : PAB

Meeting en salle à Düsseldorf

04.02.2020 – WORLD ATHLETICS INDOOR TOUR À DÜSSELDORF

En salle, il est toujours très difficile de contenter les désirs des athlètes en matière d’attribution des couloirs et plus que jamais à Düsseldorf, puisque l’anneau circulaire de l’Arena Sportpark ne possède que quatre couloirs. Sur 400 m, deux séries ont été mises sur pied, ce qui a eu pour conséquences d’éparpiller les favorites et donc de priver le public de luttes acharnées, spécialement au moment du rabattement aux 200 m. Placée dans la seconde course, Lea Sprunger (COVA Nyon) a remporté la victoire en 52″50, soit son meilleur chrono de la saison battu de six centièmes. Si à Karlsruhe ses 52″56 avaient été suffisants pour l’emporter, certes ex-aequo avec l’Italienne Ayomide Folorunso, les 52″50 du jour n’ont par contre pas été suffisants face aux chronos de la première série, les 52″30 de la Néerlandaise Lisanne de Witte et les 52″49 de la Polonaise Justyna Swiety-Ersetic (dont c’était la rentrée). Avec cinq nouveaux points dans son escarcelle, Lea en totalise désormais douze au classement général du 400 m du World Athletics Indoor Tour, ce qui la place au deuxième rang derrière Lisanne De Witte (15 pts) et deux unités devant le duo Ayomide Folorunso / Gabrielle Thomas. La prochaine sortie de Lea aura lieu le samedi 8 février à Torun, dans le fief des Polonaises Justyna Swiety-Ersetic et Iga Baumgart-Witan. Est-ce que les quatre meilleures du moment vont enfin pouvoir s’affronter dans une même série ? On espère bien que oui, juste pour voir le spectacle et les chronos s’emballer un peu.

RÉSULTATS

Lea Sprunger (COVA Nyon) 52″50 sur 400 m

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : PSD Bank Leichtathletik Meeting Düsseldorf

Meeting en salle du LA-Bern à Macolin

01-02.02.2020 – MEETING EN SALLE DU LA-BERN À MACOLIN

Pour ce meeting du LA-Bern à Macolin, il y avait nettement moins de monde que la semaine précédente. Les tribunes clairsemées n’incitent peut-être pas forcément les athlètes à se transcender outre mesure, mais pourtant on a pu voir de belles performances du côté vaudois. Les sprints sur 60 m ont permis à un quatuor de se mettre en évidence, dont le plus véloce a été Joël Ngimbi (Lausanne-Sports/U23) en 7″01. Il devance Valentin Luc (CA Riviera/U23), Tomas O’Sullivan (Lausanne-Sports/U20), Ependa Marc (CA Riviera) 7″11 et Gaëtan Carusone (FSG La Sarraz) qui se retrouvent dans un mouchoir avec 7″10, 7″10, 7″11 et 7″13. Carusone e Luc ont ensuite montré qu’il étaient bien en jambes pour le 200 m avec 22″48 pour Gaëtan et 22″59 pour Valentin. Délaissant le 800 m pour un test sur 400 m et sur 200 m, Luca Corthésy (Lausanne-Sports/U23) a réussi 50″86 pour sa première course et il a connu une disqualification sur 200 m. En demi-fond, Rémy Rossier (Stade Lausanne/U18) a couru le 600 m en 1’24″91, alors que Guillaume Laurent (ATHLE.ch), pour sa rentrée sur 800 m, a été crédité de 1’54″19; Timo Roth (US Yverdon) l’a suivi mais à distance en 1’56″95. Dans les disciplines techniques, Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) a franchi 1,85 m en hauteur et battu son record au triple saut avec 13,33 m, Steve Meystre (Stade Lausanne/U23) a sauté 6,76 m en longueur, alors que le jeune Gavrilo Rnjak (US Yverdon/U18) progresse une nouvelle fois avec un 6,21 m, remarqué par les spécialistes.
Chez les femmes, il a fallu attendre la dernière course de samedi pour voir une course de premier choix sur 800 m avec le duel Lore Hoffmann (ATHLE.ch) versus Selina Büchel (KTV Bütschwil). Le joli train mené par les deux jeunes femmes leur a permis d’obtenir un bon chrono pour leur première course de la saison sur la distance. C’est Büchel qui s’est imposée en 2’03″49, tandis que Hoffmann (ATHLE.ch) a terminé en 2’05″46. Le record vaudois d’Anita Protti (2’03″20 en 1989 à Stuttgart) serait-il en danger ? Ça se pourrait bien, mais il y a quand même quelques bons mètres d’écart à gommer. L’autre athlète en forme en ce début de saison, c’est Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20). Déjà très rapide la semaine dernière sur 60 m avec 7″68, la junior a retranché neuf centièmes à son record personnel pour devenir, en 7″59, la plus rapide du jour du côté des Vaudoises. En effet, Samantha Dagry (Lausanne-Sports) a été bien malheureuse ce jour-là avec non seulement un accident sur la galerie lors de son échauffement, mais aussi une disqualification pour un faux-départ en finale B. Dans ces conditions, elle n’a bien sûr pas pu obtenir mieux que ses 7″64 des séries. Le lendemain, ça n’a pas tourné mieux non plus sur 200 m avec 25″13, un chrono que Léonie Pointet (CA Riviera/U20) a surpassé de quatre centièmes avec ses 25″09. Auteur de deux belles courses, Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) a battu son record sur 400 m en 1’00″35 et réussi 1’37″55 sur 600 m. Dans les disciplines techniques, Matilda Zucchinetti a sauté cinq centimètres de mieux qu’à Aigle avec 5,78 m en longueur. Absa Ba (Lausanne-Sports/U18) a quant à elle été beaucoup trop irrégulière dans sa course d’élan pour espérer mieux que 5,48 m. Elena Canomeras (Lausanne-Sports/U23) en est restée à 3,20 m au saut à la perche, alors que le duo de triple sauteuses Nina Rehacek (US Yverdon/U20) et Zoé Deriaz (US Yverdon/U20) a été très homogène avec 10,84 m pour Nina et un 10,83 m record pour Zoé.

RÉSULTATS

SAMEDI
Joël Ngimbi (Lausanne-Sports/U23) 7″01 sur 60 m
Tomas O’Sullivan (Lausanne-Sports/U20) 7″10 sur 60 m et 23″13 sur 200 m
Ependa Marc (CA Riviera) 7″11 sur 60 m
Gaëtan Carusone (FSG La Sarraz) 7″13 sur 60 m et 22″48 sur 200 m
Valentin Luc (CA Riviera/U23) 22″95 sur 200 m
Luca Corthésy (Lausanne-Sports/U23) 50″86 sur 400 m
Rémy Rossier (Stade Lausanne/U18) 1’24″91 sur 600 m
Guillaume Laurent (ATHLE.ch) 1’54″19 sur 800 m
Timo Roth (US Yverdon) 1’56″95 sur 800 m
Steve Meystre (Stade Lausanne/U23) 6,76 m en longueur

Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) 7″59 sur 60 m et 5,78 m en longueur
Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 7″64 sur 60 m
Léonie Pointet (CA Riviera/U20) 25″09 sur 200 m
Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) 1’00″35 sur 400 m et 1’37″55 sur 600 m
Alexia Perez Calvillo (Lausanne-Sports/U23) 1’02″25 sur 400 m
Lore Hoffmann (ATHLE.ch) 2’05″46 sur 800 m
Elena Canomeras (Lausanne-Sports/U23) 3,20 m à la perche
Absa Ba (Lausanne-Sports/U18) 5,48 m en longueur

DIMANCHE
Valentin Luc (CA Riviera/U23) 7″10 sur 60 m et 22″59 sur 200 m
Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) 1,85 m en hauteur et 13,33 m au triple
Gavrilo Rnjak (US Yverdon/U18) 6,21 m en longueur

Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 25″13 sur 200 m
Nina Rehacek (US Yverdon/U20) 10,84 m au triple
Zoé Deriaz (US Yverdon/U20) 10,83 m au triple
Chloé Ponsar (Stade Lausanne/U20) 10,00 m au triple

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : Michel Herren

Meeting en salle à Karlsruhe

31.01.2020 – WORLD ATHLETICS INDOOR TOUR À KARLSRUHE

De retour de son traditionnel camp d’entraînement en Afrique du Sud, Lea Sprunger (COVA Nyon) débute à Karlsruhe sa saison indoor 2020, dont les Championnats du monde en salle à Nanjing auraient dû représenter le point d’orgue de cet hiver. On le sait, ce rendez-vous mondial a finalement été reporté d’une année car la propagation du coronavirus en Chine est arrivée à un niveau fort préoccupant. Ce report permet ainsi au World Athletics Indoor Tour de focaliser toute l’attention. Pour cette deuxième manche après celle de Boston, Lea Sprunger a l’occasion d’effectuer sereinement sa rentrée, puisque la concurrence sur le 400 m n’est pas vraiment féroce. Pourtant dans la première course, l’Italienne Ayomide Folorunso réalise le très joli chrono de 52″56; le ton est donc donné. Placée au couloir 6 de la seconde finale, Lea réussit un début de course énergique, mais fait mine de rouler un peu trop après 80 m. Remontée dans le deuxième virage, elle se doit d’accélérer si elle veut virer en tête à la mi-course. C’est ce qui se produit, tout en ayant eu l’impression que les trois adversaires de la championne d’Europe en salle ont eu sur ce coup-là un grand respect pour elle. En tête dans le troisième virage, Lea peut maintenant déployer sa foulée. Derrière, la Hollandaise Lisanne de Witte s’accroche et semble revenir au début de la dernière ligne droite. Mais la Nyonnaise tient bon et s’impose en 52″56, soit un chrono qui la classe ex-aequo avec Folorunso et qui représente la troisième performance mondiale de la saison derrière les Américaines Wadeline Jonathas (51″71) et Quanera Hayes (52″10). La rentrée de Lea Sprunger peut ainsi être qualifiée de réussie. Son chemin va se poursuivre, toujours sur 400 m dans le cadre du World Athletics Indoor Tour, le mardi 4 février à Düsseldorf, puis le samedi suivant à Torun. Ensuite les championnats suisses en salle à Saint-Gall permettront de la voir évoluer sur 60 m. Enfin sa dernière compétition de l’hiver se déroulera le vendredi 21 février à Madrid.

RÉSULTATS

Lea Sprunger (COVA Nyon) 52″56 sur 400 m

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : Eurosport

Meeting en salle de BBA à Macolin

25-26.01.2020 – MEETING EN SALLE DE BIEL/BIENNE ATHLETICS À MACOLIN

La piste circulaire de la salle de la Fin du Monde à Macolin a fait peau neuve pour accueillir le monde de l’athlétisme helvétique. Construit en 1976, l’ancien anneau aura donc vécu 44 saisons. De couleur bleue, assez dur, ce nouveau revêtement devrait permettre aux coureurs de sprint prolongé de réaliser de belles performances; pas sûr en revanche que les demi-fondeurs l’apprécieront… on verra bien avec le temps ! Samedi, les sprinters ont essentiellement couru sur 60 m, donc ils n’avaient pas à changer leurs habitudes. Chez les hommes, c’est Joël Ngimbi (Lausanne-Sports/U23) qui a été le plus rapide des Vaudois avec un joli 6″98 en finale C, ceci après avoir couru les séries en 7″09. Valentin Luc (CA Riviera/U23) et Louis Quiblier (Lausanne-Sports/U20) en 7″16, ainsi que Tomas O’Sullivan (Lausanne-Sports/U20) en 7″17 ont suivi à distance respectable. Sur 800 m, Timothée Antier (COVA Nyon/U23) et Rémy Rossier (Stade Lausanne/U18) ont couru sous les deux minutes en 1’59″20 et en 1’59″96. Sur 60 m haies, Steve Meystre (Stade Lausanne/U23) a été crédité d’un 8″98 assez éloigné de son record (8″45 en 2018). Son jeune camarade de club Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) s’en est quant à lui bien sorti avec 8″52 (haies à 91,4 cm). Enfin Frédéric Matthys (CA Riviera/U23) a franchi 4,70 m dès son premier essai au saut à la perche, mais il n’a pas pu aller plus haut. Chez les femmes, Samantha Dagry (Lausanne-Sports) a pu améliorer ses chronos de la semaine précédente à Saint-Gall (7″75 et 7″71) en courant en 7″67 en séries et surtout en 7″58 lors de la finale B. Juste derrière, Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) s’est fendue de deux records personnels : 7″68, puis 25″84 sur 200 m. Ses collègues d’entraînement ont également su tirer leur épingle du jeu : Léonie Pointet (CA Riviera/U20) a réussi 7″79 sur 60 m, mais c’est bien sur 200 m où elle a vraiment pu se mettre en évidence avec un record personnel battu de 28 centièmes grâce à ses 25″07. En hauteur, Hannah Dulex (CA Riviera/U20) a franchi 1,65 m au premier essai, ce qui lui a permis de sauter trois centimètres plus haut qu’à Aigle. Mise en confiance par le succès de cette tentative, Hannah a ensuite réussi le coup parfait à la hauteur suivante . A son ultime essai, elle franchit 1,70 m, ce qui lui permet d’améliorer son record personnel d’un centimètre ! Enfin Dacha Dössegger (CA Riviera/U18) a atteint son objectif à court terme avec 5,20 m en longueur; il s’agit-là d’un palier très intéressant pour elle.
La seconde journée de compétition était moins fournie en participants, mais on a de nouveau eu droit à de bons résultats. En sprint, Gaëtan Carusone (FSG La Sarraz) effectuait à Macolin sa rentrée 2020 et il a réussi des performances encourageantes avec 7″07 sur 60 m et en 22″75 sur 200 m. Désormais prisé des athlètes de demi-fond, le 600 m a permis la réalisation de jolies courses. Timo Roth (US Yverdon) a été le plus entreprenant en courant en 1’22″47, devant Luca Corthésy (Lausanne-Sports/U23) en 1’22″71 et Xavier Kolly (ATHLE.ch/U18) qui a pulvérisé le jeune record suisse U18 en 1’23″44. Dans les disciplines techniques, Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) a sauté 12,56 m au triple, puis il a ensuite confirmé ses 1,89 m en hauteur réussis à Aigle. Chez les femmes, la jeune Kimberly Clark (Lausanne-Sports/U16) a encore une fois fait une très bonne impression avec ses excellents 7″82 sur 60 m, alors que Samantha Dagry (Lausanne-Sports) a couru un 200 m très perfectible en 24″81. Après ses 2’22″80 de la veille sur 800 m, Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) a réalisé un bien meilleur 400 m en 1’00″45. Sur 600 m, on s’attendait à devoir mettre à jour nos statistiques cantonales puisque Lore Hoffmann (ATHLE.ch) était au départ de cette course. Mais les 1’31″52 de Sabine Bonvin (ATHLE.ch) réussis l’an dernier ont tenu bon car Lore a couru en 1’31″98. Enfin quatre jeunes Vaudoises ont été dans leurs eaux habituelles : Salma Dénervaud (Stade Lausanne/U20) a couru son 1000 m en 3’02″68, Hollie Jupp (CA Riviera/U18) et Lucie Gilliéron (Stade Lausanne/U20) ont franchi 2,70 m à la perche et Zoé Deriaz (US Yverdon/U20) a été mesurée à 10,64 m au triple.

RÉSULTATS

SAMEDI
Joël Ngimbi (Lausanne-Sports/U23) 6″98 sur 60 m et 23″13 sur 200 m
Valentin Luc (CA Riviera/U23) 7″16 sur 60 m
Louis Quiblier (Lausanne-Sports/U20) 7″16 sur 60 m et 23″07 sur 200 m
Tomas O’Sullivan (Lausanne-Sports/U20) 7″17 sur 60 m
Marc-Alexandre Roger (Lausanne-Sports/M30) 7″24 sur 60 m
Alan Pichonnaz (Lausanne-Sports/U20) 7″26 sur 60 m
Romain Cerise (Lausanne-Sports/U18) 7″29 sur 60 m
Romain Peseux (COVA Nyon/U20) 7″30 sur 60 m
Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) 52″73 sur 400 m et 8″52 sur 60 m haies (91,4)
Timothée Antier (COVA Nyon/U23) 1’59″20 sur 800 m
Rémy Rossier (Stade Lausanne/U18) 1’59″96 sur 800 m
Moritz Ebbeskotte (Stade Lausanne/U18) 2’02″33 sur 800 m
Steve Meystre (Stade Lausanne/U23) 8″98 sur 60 m haies
Frédéric Matthys (CA Riviera/U23) 4,70 m à la perche

Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 7″58 sur 60 m
Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) 7″68 sur 60 m et 25″84 sur 200 m
Léonie Pointet (CA Riviera/U20) 7″79 sur 60 m et 25″07 sur 200 m
Mileina Tsogo (Lausanne-Sports/U18) 7″93 sur 60 m
Absa Ba (Lausanne-Sports/U18) 8″05 sur 60 m et 25″94 sur 200 m
Marithé Engondo (Lausanne-Sports/U20) 8″19 sur 60 m et 26″23 sur 200 m
Hannah Dulex (CA Riviera/U20) 1,70 m en hauteur
Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) 2’22″80 sur 800 m
Dacha Dössegger (CA Riviera/U18) 5,20 m en longueur

DIMANCHE
Gaëtan Carusone (FSG La Sarraz) 7″07 sur 60 m et 22″75 sur 200 m
Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) 7″23 sur 60 m et 23″98 sur 200 m
Rémy Rossier (Stade Lausanne/U18) 52″88 sur 400 m
Timo Roth (US Yverdon) 1’22″47 sur 600 m
Luca Corthésy (Lausanne-Sports/U23) 1’22″71 sur 600 m
Xavier Kolly (ATHLE.ch/U18) 1’23″44 sur 600 m (Record suisse U18 en salle)
Baptiste Ulrich (Stade Lausanne) 1’25″30 sur 600 m
Arnaud Gilliéron (ATHLE.ch/U20) 1’26″99 sur 600 m
Moritz Ebbeskotte (Stade Lausanne/U18) 2’44″12 sur 1000 m
Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) 1,89 m en hauteur et 12,56 m au triple

Kimberly Clark (Lausanne-Sports/U16) 7″82 sur 60 m
Naomie Clark (Lausanne-Sports/U16) 8″14 sur 60 m
Sedina Deegbe (Stade Lausanne/U16) 8″14 sur 60 m
Samantha Dagry (Lausanne-Sports) 24″81 sur 200 m
Juliette Dutruy (Stade Lausanne/U18) 1’00″45 sur 400 m
Lore Hoffmann (ATHLE.ch) 1’31″98 sur 600 m
Alexia Perez Calvillo (Lausanne-Sports/U23) 1’39″65 sur 600 m
Salma Dénervaud (Stade Lausanne/U20) 3’02″68 sur 1000 m
Hollie Jupp (CA Riviera/U18) 2,70 m à la perche
Lucie Gilliéron (Stade Lausanne/U20) 2,70 m à la perche
Zoé Deriaz (US Yverdon/U20) 10,64 m au triple

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : PAB

Champ. romands en salle à Aigle

19.01.2020 – CHAMPIONNATS ROMANDS EN SALLE À AIGLE

Une semaine après une rentrée indoor 2020 qui avait fait la part belle à la jeunesse du canton, les installations d’athlétisme du Centre Mondial du Cyclisme à Aigle ont accueilli les championnats romands en salle. Comme d’habitude pour cette compétition, le niveau a été intéressant, principalement dans les sprints. Le meilleur résultat vaudois a cependant été réalisé au saut en hauteur féminin, où Marithé Engondo (Lausanne-Sports/U20) a amélioré le record romand de deux centimètres en franchissant 1,80 m à son deuxième essai. La Lausannoise a fait un strike sur une jolie brochette de championnes, qui avaient toutes trois franchi 1,78 m : Laurence Gendre (CA Fribourg) en 2004 à Aigle, Lea Sprunger (COVA Nyon) en 2008 à Macolin et Ellen Sprunger (COVA Nyon) en 2012 à Saint-Gall. Derrière Marithé, on retrouve également sur le podium Hannah Dulex (CA Riviera/U20) avec un joli saut à 1,62 m. On l’a dit, le 50 m a été brillant avec les performances de Melissa Gutschmidt (Lausanne-Sports/U20) qui n’a couru que lors des séries dans l’excellent chrono de 6″52. En finale, le duo Matilda Zucchinetti (CA Riviera/U20) et Léonie Pointet (CA Riviera/U20) a fait la loi avec des bons 6″60 et 6″68. En outre, Matilda a aussi gagné un second titre en longueur avec un record personnel en salle à 5,73 m, tout comme pour Nina Rehacek (US Yverdon/U20) avec 5,25 m. Chez les cadettes, le verdict s’est souvent joué pour quelques centièmes ou centimètres. Ainsi sur 50 m, Kimberly Clark (Lausanne-Sports/U16) s’est imposée en 6″70 avec un centième d’avance sur la deuxième et neuf sur Mileina Tsogo (Lausanne-Sports/U18). Au saut en hauteur, trois concurrentes ont franchi 1,59 m et on a dû les départager aux essais. A ce jeu tactique, Aurore Ortlieb (US Yverdon/U18) a décroché la médaille de bronze. Deux médailles d’argent ont aussi récompensé Dacha Dössegger (CA Riviera/U18) avec ses 5,15 m en longueur et Elsa Richard (CA Riviera/U18) avec son nouveau record personnel à 11,20 m au poids.
Chez les hommes, le plus rapide des Vaudois n’est autre que le sauteur à la perche Frédéric Matthys (CA Riviera/U23). Il a été vite que jamais en 6″15, tout comme Marc Ependa (CA Riviera) en 6″18. Chez les juniors, on a retrouvé Arno Tricarico (FSG La Sarraz/U20) très en verve. Il a d’abord pulvérisé son record au saut en hauteur de neuf centimètres avec 1,89 m, puis il a brillé en finale du 50 m avec ses 6″19. Enfin chez les cadets, le spécialiste multiples Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne/U18) a été le plus en vue puisqu’il a remporté le 50 m en 6″28 et le 50 m haies en 7″27. En hauteur, on a assisté à une nouvelle belle performance de Romain Vaucher (SG Moudon/U18) avec comme la semaine précédente aux championnats vaudois un très joli 1,86 m.
Cette belle édition des championnats romands a certainement aiguisé l’appétit des plus ambitieux. La suite de la saison se déroulera à Macolin avec au programme trois meetings successifs.

RÉSULTATS

HOMMES
Frédéric Matthys (CA Riviera) 6″15 sur 50 m
Marc Ependa (CA Riviera) 6″18 sur 50 m
Valentin Luc (CA Riviera) 6″23 sur 50 m
Steve Meystre (Stade Lausanne) 12,26 m au poids

U20 M
Arno Tricarico (FSG La Sarraz) 6″19 sur 50 m et 1,89 m en hauteur

U18 M
Gaspar Martinez-Aldama (Stade Lausanne) 6″28 sur 50 m, 7″27 sur 50 m haies et 3,40 m à la perche
Romain Vaucher (SG Moudon) 1,86 m en hauteur
Gavrilo Rnjak (US Yverdon) 6,16 m en longueur

FEMMES
Sophie Martin (Lausanne-Sports) 6″86 sur 50 m
Nina Rehacek (US Yverdon) 5,25 m en longueur

U20 W
Melissa Gutschmidt (Lausanne-Sports) 6″52 sur 50 m
Matilda Zucchinetti (CA Riviera) 6″60 sur 50 m et 5,73 m en longueur
Léonie Pointet (CA Riviera) 6″68 sur 50 m
Marithé Engondo (Lausanne-Sports) 1,80 m en hauteur (Record romand)
Hannah Dulex (CA Riviera) 1,62 m en hauteur

U18 W
Kimberly Clark (Lausanne-Sports) 6″70 sur 50 m
Mileina Tsogo (Lausanne-Sports) 6″79 sur 50 m
Juliette Mattei (US Yverdon) 6″88 sur 50 m
Aurore Ortlieb (US Yverdon) 1,59 m en hauteur
Dacha Dössegger (CA Riviera) 5,15 m en longueur
Elsa Richard (CA Riviera) 11,20 m au poids

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : PAB

Meeting de saut en hauteur à Hirson

18.01.2020 – MEETING DE SAUT EN HAUTEUR À HIRSON

Deux semaines après ses magnifiques 2,27 m de Herzebrock-Clarholz, Loïc Gasch (US Yverdon) a remis le cap au nord, cette fois-ci en direction de Hirson dans le Nord de la France, où quelques passionnés de cette petite commune de 9000 habitants organisent depuis maintenant vingt-quatre ans un meeting de saut en hauteur en salle. L’affiche de l’édition 2020 montre que ce meeting est de plus en plus coté sur le plan européen, avec un joli quatuor comprenant l’Italien Marco Fassinotti (PB=2,35 m), l’Ukrainien Viktor Lonskiy (2,28 m), le jeune Lituanien Adrijus Glebauskas (2,28 m) et Loïc Gasch (2,27 m). Finalement les sauteurs de l’Est ne sont pas venus, tandis que le Turinois n’a pas semblé être en très grande forme en ce début de saison (trois échecs à 2,14 m). Avant d’entrer en lice, Loïc a pu encourager son compère Vivien Streit (US Yverdon). Admis dans le concours élite grâce aux forfaits cités, Vivien a dû entamer son concours à 2,02 m, une barre qu’il a parfaitement maîtrisée à son premier essai. Il a ensuite dû s’y reprendre à trois reprises pour franchir 2,06 m, alors qu’à 2,10 m ses trois tentatives n’ont pas été couronnées de succès. 2,10 m, c’est justement la hauteur initiale de Loïc Gasch. Cette formalité permet de constater une aisance similaire à celle vue il y a treize jours en Allemagne. Le champion suisse laisse ensuite Fassinotti s’emmêler les pinceaux à 2,14 m et revient sur le sautoir à 2,18 m, où ils ne sont plus que cinq à tenter cette hauteur. Le Brésilien Fernando Ferreira, le Français William Aubatin et Loïc Gasch franchissent aisément la barre au premier essai, tandis que l’autre Français Mathieu Tomassi doit s’y reprendre à trois fois. La bagarre est bien lancée et elle se déroule maintenant à 2,21 m, mais sans Gasch. En effet, le Nord-Vaudois a choisi de faire l’impasse et donc de laisser ses trois adversaires en découdre sans lui. Cette barre a été celle de l’écrémage car aucun des trois sauteurs n’est parvenu à la dompter. Voilà désormais le Suisse seul en lice à 2,24 m. Il n’a pas encore l’assurance d’avoir remporté le concours puisqu’il est, à ce moment-là, premier ex-æquo avec Ferreira et Aubatin. L’affaire devrait bientôt être dans le sac, mais elle n’est cependant pas réglée au premier essai. Un petit revers bien vite contrôlé avec une seconde tentative fort impressionnante, sous les vivats d’un public chaud-bouillant. La victoire définitivement en poche, Loïc choisit de ne pas tenter à nouveau 2,27 m et fait plutôt placer la barre directement à 2,30 m. On ne boude pas notre plaisir de dire que ceci est tout à fait exceptionnel. Comme à Herzebrock-Clarholz, ses tentatives sont très convaincantes – surtout le deuxième essai – mais l’obstacle se refuse encore une fois à lui. Ce n’est pas grave, l’essentiel est de voir Loïc dans une forme éclatante et heureux de sa prestation. Cette plénitude physique, liée à un relâchement plus marqué au moment de l’appel, devrait faire mouche une fois ou l’autre; et pas forcément et systématiquement à 2,30 m : un petit 2,28 m – comme le très grand Valeri Brumel – serait déjà un exploit fort retentissant.

RÉSULTATS

Loïc Gasch (US Yverdon) 2,24 m en hauteur
Vivien Streit (US Yverdon) 2,06 m en hauteur

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article (PDF)

Meilleures performances vaudoises 2020

Photo : LG Kreis Gütersloh 09